Concours de logements collectifs à Montpellier

  • Maitrise d’Ouvrage : Sogeprom Pragma / Bacotec

  • Maitrise d’Oeuvre : Atelier Garcia-Diaz / Atelier Messaoudi Architectes / EMF Paysagistes

Le concours s’inscrit dans une opération d’aménagement à vocation mixte du quartier Eurêka, à Montpellier. Elle est initiée par Montpellier Méditerranée Métropole, en accord avec la ville de Castelnau-le-Lez, dans l’objectif de répondre à des demandes régulières en matière d’activités et de tertiaire tout en proposant un aménagement de qualité, favorisant la mixité entre activités et logements.


L’ilot 22, désigné pour accueillir la résidence, est localisé à l’extrémité nord-est, limite du secteur bâti du quartier Eurêka. Il a pour atout de s’ouvrir sur de vastes espaces paysagers de qualité.


Pour ce projet, une fiche de lot esquissant une direction conceptuelle à suivre nous a été transmise par les maîtres d’ouvrage. Nous avons fait le choix de modeler les contraintes qu’elle contient afin de tirer le meilleur parti de l’enjeu majeur du projet, à savoir : conjuguer étroitement l’architecture de la résidence et le paysage dans lequel elle va s’inscrire en lui permettant de tirer avantage de sa situation exceptionnelle pour se distinguer.

Dans une volonté de faire que l’architecture et le paysage s’entremêlent, nous avons favorisé une volumétrie dynamique et audacieuse où une séquence de pleins et de vides se déroule, jusqu’à relier les cœurs d’ilots au parc. Le projet est tourné vers son environnement, il compose avec le paysage exceptionnel qui l’entoure et l’invite en son sein. Cette volonté se traduit également en façade mais a débuté dès la conception d’ensemble du projet, de sa programmation, de la gestion des accès, de son rapport au sol et de la végétalisation des espaces communs.

 
 

Proposer une architecture ambitieuse,
À haute qualité d’usage et respectueuse du contexte

La conception de la résidence Versant Nature s’est fondée sur la mise en valeur du parcours d’accès à son logement et l’appropriation des parties communes par les résidents par leur singularisation. Ici, nous avons proposé des espaces communs de grande qualité, largement ouverts sur les cœurs d’ilots qui participent à la continuité visuelle de traitement des espaces paysagers.

 

Des patios intérieurs plantés ponctuent le chemin des résidents et les accompagnent jusqu’à leurs logements qui sont organisés en grappe autour des espaces de circulation, de déambulation baignée de lumière naturelle.

 

La végétalisation des façades

Le traitement des façades orientées vers le parc constitue l’identité de la résidence. Elle traduit le concept d’organisation en plan des logements et la qualité d’usage des espaces extérieurs.

Quant aux bâtiments sur rue, ils proposent une morphologie en déclinaison des bâtiments sur parc, tout en se singularisant par leur traitement du socle en rez-de-chaussée et par leurs attiques. Leur position urbaine implique une mise en cohérence avec les autres bâtiments du quartier. Néanmoins, une écriture commune transpirant des immeubles assure une cohérence de l’ensemble.

La végétalisation des façades illustre une continuité  visuelle végétale tout en permettant une transition et une protection entre les espaces extérieurs des logements.

 

L’espace partagé

Le socle de l’immeuble accueille un ensemble d’espaces communs tels que les locaux à vélos, les locaux des ordures ménagères ainsi qu’un espace partagé nommé « salle de convivialité » occupant une place centrale qui lui permet de bénéficier de vues privilégiées vers le parc dans la faille entre les deux plots sur parc. Un prolongement extérieur sous forme de terrasse dans le cœur d’ilot offre la possibilité aux résidents de profiter pleinement d’un espace partagé en toutes saisons, vecteur d’échanges et de dialogue intergénérationnel.

Quant aux stationnements, ils sont tous répartis en sous-sol et accessibles depuis la rue Averroes. Un local sous-station est également prévu au sous-sol, conformément à la fiche de lot. 

NIVEAU RDC

 

Les espaces de circulation commune

Largement ouvertes sur les espaces extérieurs, les circulations communes sont traitées dans ce projet comme de véritables lieux de rencontre et d’échange, en prolongement des espaces communs du cœur d’ilot. Les espaces sont généreux et lumineux, agrémentés de plantations à tous les niveaux selon différentes mises-en-scène. Il est recherché ici une réelle qualité des espaces de distribution afin de dépasser l’aspect fonctionnel au profit de l’agrément.

 

PLAN ETAGE COURANT

NIVEAU ATTIQUE

 
 

Des logements traversants

La configuration des circulations communes permet de répartir les logements autour d’un noyau, comme une grappe, plutôt que linéairement le long d’un couloir.

La répartition des logements a donc été imaginée comme des éléments accrochés à une ramification principale. Il en découle que l’ensemble des logements (hors T2) sont traversants ou doublement orientés.

 
PLAN ETAGE COURANT BAT B :  1. Entrée, 2.Cuisine + séjour, 3.Chambre, 4.SDB, 5.WC, 6.Terrasse.

PLAN ETAGE COURANT BAT B : 1. Entrée, 2.Cuisine + séjour, 3.Chambre, 4.SDB, 5.WC, 6.Terrasse.

PLAN ATTIQUE BAT B :  1. Entrée, 2. Cuisine + séjour, 3. Chambre, 4. SDB, 5. WC, 6. Terrasse.

PLAN ATTIQUE BAT B : 1. Entrée, 2. Cuisine + séjour, 3. Chambre, 4. SDB, 5. WC, 6. Terrasse.

PLAN ATTIQUE BAT F :  1. Entrée, 2. Cuisine + séjour, 3. Chambre, 4. SDB, 5. WC, 6. Terrasse.

PLAN ATTIQUE BAT F : 1. Entrée, 2. Cuisine + séjour, 3. Chambre, 4. SDB, 5. WC, 6. Terrasse.